BJIFF
BRUSSELS JEWISH INTERNATIONAL FILM FESTIVAL 2018

Le Brussels Jewish International Film Festival se transforme exceptionnellement en festival de films israéliens pour cette année 2018 qui célèbre les 70 ans d’Israël. L’asbl IMAJ a opté dans sa programmation du BJIFF pour des films récents et pour la plupart, des co-productions avec l’Allemagne, la Belgique, les Etats-Unis, qui évoquent des questions de société plutôt que des questions politiques. Quatre fictions, trois documentaires, soit une belle parité pour cette programmation 2018.

PROJECTIONS SE DEROULANT AU CINEMA GALERIES

 

Côté documentaire
06.10 I 15:00 > Signer, Nurith Aviv, VOSTFR (En présence de la réalisatrice)
> Tickets / Evénement facebook
« Nurith Aviv, la réalisatrice d’Une langue à l’autre ou de Langue sacrée, langue parlée, nous mène, à travers son film Signer, à la rencontre des langues des signes en Israël. On y découvre que ce langage, à l’usage des sourds et malentendants, n’est pas universel mais bien pluriel … » *


Côté fiction
05.10 I 21:00 > Land of the Little People, Yaniv Berman
, VOSTFR
> Tickets / Evénement Facebook
Land of the Little People de Yaniv Berman, est d’une toute autre facture, même l’extrême opposé. Autant le premier est imprégné de sucre pâtissier autant ce film est d’une extrême violence. Bien que nous trouvions important de le déconseiller à tous ceux qui n’ont pas supporté la vision d’Orange Mécanique, nous sommes très heureux de présenter un film audacieux avec dans les rôles principaux des enfants certes, mais pas des enfants de chœur. « Ces quatre enfants, de dix-treize ans à peine, s’en prennent à deux déserteurs. Maîtres sur leur terrain de jeu sans que personne ne le sache, ces enfants-rois se révèlent être des tyrans. » * Et la vraie question du film : où sont les parents ?

06.10 I 21:00 > Virgins, Keren ben Rafael, VOSTFR
> Tickets / Evénement Facebook
« Virgins de Keren Ben Rafael – traduit ainsi alors que le titre original en hébreu signifie ‘‘sirènes’’ – s’inscrit dans la mouvance des Méduses de Shira Geffen. Ecrit par deux cinéastes franco-israéliennes – Keren Ben Rafael et Elise Benroubi – Virgins cible la petite ville de Kyriat Yam, dans le sud de Haïfa, où rien ne se passe. La vision d’une jeune fille – interprétée par Evgenia Dodina, actrice convoitée à l’accent russe -, récupérée par le maire de la ville et relayée par un journaliste, crée l’évènement : la modeste station balnéaire connaîtra-t-elle son heure de gloire ? Les réalisatrices convoquent ici un monde d’espoir et d’illusion avant le désenchantement : quoi de plus universel … » *

* extraits de l’article de Florence Lopes-Cardozo (REGARDS)

 

Dans cadre du Brussels Jewish International Film Festival 2018

 

LIEU
Cinema Galeries

PRIX
8,50 (online/std.) / 6,50 / UGC Unlimited / Art 27

PRODUCTION
IMAJ Bruxelles

Informations supplémentaires
www.bjiff.be / par téléphone au 02 344 86 69