« Le travail de Neil Henderson implique diverses façons de cartographier et d’explorer le site, les strates et le paysage. Avec de longues prises statiques, Henderson utilise le paysage comme une structure formelle, reflétant la présence et le lieu, des variations répétitives de sujets / objets similaires d’une manière qui nous rappelle l’art-land de Robert Smithsson et Richard Long et le travail photographique de Ger Dekkers.« 

 

CINEMA PARENTHÈSE #3 presents NEIL HENDERSON (uk) in person and GUY SHERWIN (uk)

INTRODUCTION
par Neil Henderson

THREE STUDIES IN GEOGRAPHY (part 3)
2011 | 16mm to digital | b&w | sound | 6’30
Trois lieux distincts sont réunis dans « Trois études en géographie », qui englobe trois films précédemment séparés réalisés au cours des dix dernières années. Chaque emplacement présente un équilibre particulier de la terre, du ciel et de l’eau. Dans la dernière et la troisième partie «Réservoir» de «Trois études en géographie», Henderson se concentre, comme l’écrit Nicky Hamlyn, sur «un réservoir d’eau douce expérimental, abandonné, à quelques kilomètres de la côte d’Angleterre du Lincolnshire. La structure circulaire curieuse, qui ressemble à un volcan parfaitement formé, est maintenant un refuge pour les oiseaux nicheurs. Henderson a fait une série de tirs à partir d’un ensemble de positions équidistantes sur le périmètre de la structure. La scène est dominée par les mouettes. Les oiseaux animent ce qui est autrement une scène statique, pas moins dans un sens cinématographique. « La dernière section du film est une circumnavigation de l’île en 36 coups de feu. La bande-son est un enregistrement continu réalisé en se promenant dans l’île. – Neil Henderson

TIDAL ISLAND
2011 | 16mm to digital | color | silent | 13’07
Le sujet du film est une île artificielle à deux milles de la côte sur la côte est de l’Angleterre. Construit dans les années 1970, le banc d’essai extérieur est une île expérimentale, dont le but était de voir s’il était possible de construire un plus grand barrage à travers le Wash et le transformer en un réservoir d’eau douce. Le développement ultérieur du projet a été abandonné lorsque l’eau de mer s’est infiltrée dans les murs de l’île, mais est et abrite maintenant une colonie d’oiseaux marins. Le film examine son emplacement, sa structure et le mouvement de la marée qui l’entoure. – Neil Henderson

TIDAL
2005 | 16mm | color | silent | 3’30
Une caméra de film est modifiée pour exposer deux fois le film de 16 mm (le principe est similaire à la façon dont le film de 8 mm est exposé). Un Polaroid de la mer est filmé pour la durée de son développement le long des deux moitiés du film. La marée entre et sort à nouveau. – Neil Henderson

THREE STUDIES IN GEOGRAPHY (part 1-2)
2011 | 16mm | b&w/color | silent/sound | 18’00
La première partie de « Three Studies in Geography, ‘Drains’ est une étude des canaux d’irrigation du sud du Lincolnshire.La caméra est toujours statique, et le cadrage est toujours le même.La deuxième partie ‘The Street’ se concentre sur une formation naturelle jetée sur la côte nord du Kent, filmée à marée basse sur une période d’un mois, sa forme étant déterminée par les changements quotidiens de la marée, parfois plus visible, parfois moins. – Neil Henderson

CONNEMARA
1980 | 16mm | color/b&w | sound | 31’00
Créé lors d’un voyage au Connemara dans l’ouest de l’Irlande en 1980, le film offre une longue et lente méditation sur le temps et le paysage. Les plans statiques s’attardent et fixent le paysage et sur lui, les traces de l’activité humaine sont enregistrées, tandis que dans la collision silencieuse de l’imagerie et des sons ambiants qui reviennent et se répètent, le site est à l’affût. – Guy Sherwin

LANGUE ORIGINALE
Sonore & Silencieux

SOUS-TITRES
/

HEURE :
19:00

LIEU
Salle 3
Galerie de la Reine 26

1000 Bruxelles

PRIX
6 €

HORAIRE
> Horaire