EUROPEANLAB BRUSSELS

14 & 15.09 @ Cinema Galeries

Né à Lyon il y a 7 ans, European Lab s’est décliné depuis sur plusieurs territoires, soit de façon pérenne (European Lab Tanger, European Lab Winter Forum à Paris), soit de façon ponctuelle (Séoul ou encore Francfort dans le cadre de la Foire du Livre de Francfort en octobre 2017). La création d’un forum European Lab pérenne à Bruxelles, en parallèle du festival Nuits sonores, est une étape importante et symbolique dans le développement du projet : déployer un forum European Lab au cœur de la capitale de l’Europe n’est pas neutre.

Au moment où le projet démocratique européen doit se réinventer pour ne pas disparaître, investir les nouvelles générations d’acteurs culturels, d’entrepreneurs et d’activistes dans le débat, est essentiel. Le faire naître au cœur même du territoire du pouvoir politique européen apporte une dimension particulièrement symbolique et crée une nouvelle opportunité dans la construction du débat politique. À partir de cet élément de contexte essentiel, le forum European Lab Bruxelles construira son programme à partir des grandes thématiques suivantes :

> Réécriture et redéfinition du projet européen,

> Ces pays qui rêvent d’Europe aux portes de l’Union européenne

> La culture au cœur de l’invention d’un nouveau projet européen

CONFERENCES / SCREENING

JEUDI 14 SEPTEMBRE 2017 / 13H30 – 15H00 

Union Européenne et ses contours: ces pays qui rêvent d’Europe !
Si l’Union Européenne peine parfois à susciter l’adhésion de sa jeunesse, il existe aux portes de l’Europe de fervents militants qui regardent avec envie l’accomplissement de ce projet et défendent au quotidien une vision européenne, multiculturelle et partagée. Qu’il s’agisse des pays de l’Est non-membres (Géorgie, Ukraine, Serbie…), de la Turquie et de ses forces progressistes réprimées, d’une jeunesse russe en panne d’avenir, de nombreux activistes, artistes et citoyens extérieurs aux frontières de l’UE portent un autre regard sur le projet européen. À l’heure d’une défiance grandissante de la part de ses états membres, l’avenir de l’Union européenne ne s’envisage-t-il pas au-delà des frontières ? Réservez votre place

///

JEUDI 14 SEPTEMBRE 2017 / 15H30 – 17H00 

Conversation croisée : l’Europe que nous appelons de nos vœux
Avec Bernard Stiegler et Albert Ogien. Cette Conversation croisée sera l’occasion de donner la parole à deux grandes figures intellectuelles européennes, qui proposeront une vision singulière et prospective du projet européen. À travers leur dialogue, il s’agira d’explorer des perspectives en vue de penser l’avenir d’une Europe qui peine à se réinventer. Les solutions existent et fleurissent au sein d’un continent qui porte en lui l’espérance d’un renouveau démocratique.Réservez votre place 

///

JEUDI 14 SEPTEMBRE 2017 / 21H00 

Projection Meeting Snowden de Flore Vasseur
À Moscou en décembre 2016, trois leaders mondiaux de la défense de la citoyenneté et de l’Internet libre — Edward Snowden, Larry Lessig et Birgitta Jónsdóttir — sont réunis pour la première fois et en toute discrétion dans une chambre d’hôtel. Il y a urgence : Vladimir Poutine règne en maître sur la scène internationale, Donald Trump s’apprête à devenir Président des Etats-Unis. La relation entre les deux grandes puissances est devenue illisible. Le permis de séjour d’Edward Snowden arrive à échéance dans six mois. Alors que le monde s‘apprête à fêter Noël, ces trois figures de la résistance débattent à Moscou d‘une question vitale et pourtant désertée : comment sauver la démocratie ? La projection sera suivie d’une rencontre avec la réalisatrice Flore Vasseur.Réservez votre place

///

VENDREDI 15 SEPTEMBRE 2017 / 13H30 – 15H00 

La culture au cœur de l’invention d’un nouveau projet européen
Une étude commandée par la Fondation allemande TUI a récemment révélé que 76 % des 16-26 ans estiment que le projet européen est avant tout centré sur l’économie. À partir de ce constat, comment ne pas comprendre la désaffection (voire le désintérêt) des jeunes à l’égard du projet européen ? Ayant longtemps privilégié une construction verticale axée sur des traités de libre échange, l’Union Européenne souffre aujourd’hui de ne pas avoir défendu une culture commune et partagée afin de porter un horizon désirable pour sa jeunesse. Celle que l’on appelle Génération Erasmus est par essence mobile, connectée et ne connaît pas de frontières : reste à consolider un imaginaire collectif fort pour l’ensemble des citoyens européens. La culture peut et doit porter ce projet.Réservez votre place 

///

VENDREDI 15 SEPTEMBRE / 15H30-19H00 

Euryopa 2028
L’Europe n’existe pas encore. Face à la multiplication des constats d’échec entourant ce qu’on appelle « construction européenne », il est devenu impossible de se voiler la face : l’Europe est à faire. Mais comment ? Pendant toute une après-midi, théoriciens et activistes venus des quatre coins du continent, émettront des hypothèses au croisement du « cas » vécu et de la fiction potentielle, structurée par 3 lignes fortes: instituer/ constituer/ destiner. 2 tables rondes réuniront chaque fois 3 intervenants tentant de proposer, à partir de l’exposé d’expériences menées, des scénarios crédibles pour un nouvel horizon européen, fixé à 2028. Ces 2 temps ouvrent à un troisième au sein duquel les auditeurs, réunis aussi autour de tables de conversation, sont invités à devenir co-auteurs de ces scénarios, et à redistribuer l’ordre des places à partir duquel ceux-ci s’inventent. Nouvelles institutions, nouvelle constitution, nouveau destin européen, loin des organisations existantes, de la juridicité galopante et d’une « culture européenne » qui n’est qu’un fantasme, l’Europe doit se reconnecter avec la muse dont elle porte le nom – ce nom signifiant « Celle qui voit et entend loin ». Elle doit retrouver le sens de sa fabulation, à peine de se perdre tout à fait dans le désastre de son management. Réservez votre place

Réservation

Ce diaporama nécessite JavaScript.