SORTIR DU NOIR

En présence des créatrices Mary Jimenez et Bénédicte Liénard

09.03 | 19:00 DÉBAT : Migrations,
un état du monde contemporain
TICKETS - DÉBAT 

12 & 13.03 | 20:30 : PERFORMANCE Sortir du Noir
@BOZAR
TICKETS - PERFORMANCES


Sortir du noir est conçu par les créatrices Mary Jimenez et Bénédicte Liénard, le travail engage une réflexion pointue et sensible sur la réalité des flux migratoires et notamment par le prisme de la question du devoir de sépulture. Le public assis au sol couvert de sable, proche des acteurs, enveloppé d’images, créant ainsi d’autres forme de voyage en  échos aux traversés des Harragas (désigne en arabe littéraire « ceux qui brûlent », autrement dit, de manière figurée, « ceux qui brûlent les frontières »). Cette œuvre est tissée à base des récits récoltés en Tunisie par les deux porteuses du projet. La notion d’une interaction entre image, son, performance vivante est au service du propos délicat du devoir de sépulture. Le plateau de théâtre devenant le lieu de la parole des oubliés.

 


 

 Dates et représentations 

Le 9 mars à 19:00, un débat autour du spectacle Sortir du noir et de la question de la migration en présence des créatrices Mary Jimenez et Bénédicte Liénard ainsi que Mohamed Haddad. Les 12 et 13 mars à 20:30, seront organisées deux représentations du spectacle “Sortir du noir”. 

 

Invités

Mohamed HADDAD a cofondé Barr al Aman en 2015, un groupe de réflexion et de médias basé en Tunisie. Il travaille actuellement sur le commerce international, l’accès aux médicaments et les politiques de démocratie locale.
Mary JIMENEZ et Bénédicte LIÉNARD

 

> Dans le cadre de La Chaire Mahmoud Darwich, créée en 2016 par la Fédération Wallonie-Bruxelles à l’initiative du Ministre-Président Rudy Demotte, ceci en consortium avec l’ULB, l’UCL et BOZAR, qui en est depuis 2018 l’unique opérateur. En créant cette Chaire, la Fédération Wallonie-Bruxelles réaffirme ses liens de coopération avec la Palestine et sa promotion des valeurs universelles. L’objectif est de perpétuer l’œuvre et la pensée du poète palestinien considéré comme l’un des plus grands auteurs contemporains. Sa poésie avec ses concepts récurrents comme l’exil, la mémoire et l’amour mène à une réflexion sur la fragilité humaine.