UNE OASIS D’ESPOIR

La Permaculture pour reverdir le désert

Une oasis d’espoir raconte le destin mêlé de deux protagonistes : la vallée du fleuve Drâa, un ruban de palmeraie cultivé par les hommes et bordé par le désert aride du Maroc, et Tahar El-Ammari, fils d’anciens éleveurs et agriculteurs de la tribu des Aribs, dépositaires d’une culture nomade millénaire. Aux portes du Sahara marocain se noue un drame à deux visages : le Drâa et sa civilisation agricole, qui entretenaient autrefois plus de 1100 km de vallée fertile, disparaissent aujourd’hui près de M’Hamid, dernière ville avant les dunes, victimes en amont de la construction d’un barrage autant que de la désertification. Dans le même temps, à 35 km de M’Hamid, dans le désert, Tahar travaille d’arrache-pied à la réhabilitation de l’oasis de sa naissance : Ergsmar, le « Petit Paradis », abandonné lors de la sédentarisation des anciens nomades qui y faisaient étape à l’époque des caravanes.

La séance sera suivie d’un échange sur l’entraide paysanne en présence de Vincent Dauby, du Mouvement d’Action Paysanne (MAP), Bertrand Vanbelle et Swen Gloaguen du Le Champ du Chaudron et Bruno Goffart de WWOOF Belgium vzw – asbl.

RÉALISÉ PAR : Jean-Baptiste Pouchain et Nicolas Van Ingen
DATE DE SORTIE : 2018
DURÉE : 52 minutes
PAYS : France

 


Dans le cadre du Festival de films Alimenterre

DATE & HEURE
11.10 | 21:00 — TICKETS

LANGUE ORIGINALE
Français

SOUS-TITRES
/

LIEU
Cinema Galeries

PRIX
5 € (Online, Std.)